Conférence des Nations unies sur la biodiversité (COP 15): L’adoption d’un cadre global avec un soutien aux solutions basées sur la nature

La 15e conférence des parties sur la biodiversité s’est tenue du 7 au 19 décembre à Montréal, au Canada, dans l’espoir de protéger la biodiversité et de mettre un terme à la perte de la nature. Un cadre mondial pour la biodiversité a été adopté, intitulé “Cadre mondial pour la biodiversité de Kunming-Montréal”. Il s’agit d’un développement passionnant dans les efforts mondiaux de protection de la biodiversité et de la nature, et il indique clairement que le soutien aux infrastructures naturelles et basées sur la nature est un élément de la solution.

Les buts qui font clairement référence aux solutions basées sur la nature sont les suivants :

BUT 8
Réduire au minimum l’impact du changement climatique et de l’acidification des océans sur la biodiversité et renforcer sa résilience par des mesures d’atténuation, d’adaptation et de réduction des risques de catastrophes, notamment par des solutions fondées sur la nature et/ou des approches écosystémiques, tout en réduisant au minimum les effets négatifs et en favorisant les effets positifs de l’action climatique sur la biodiversité.

sur la biodiversité.

BUT 11
Restaurer, maintenir et améliorer les contributions de la nature aux populations, y compris les fonctions et les services des écosystèmes, tels que la régulation de l’air, de l’eau et du climat, la santé des sols, la pollinisation et la réduction des risques de maladie, ainsi que la protection contre les risques naturels et les catastrophes, par des solutions fondées sur la nature et/ou des approches fondées sur les écosystèmes, au bénéfice de toutes les populations et de la nature.